Les actions

Le projet de prolongement de la francilienne A104 annulé par trois premiers ministres d'horizons politiques différents,

un Grenelle de l'Environnement plein de bonnes résolutions,

La période estivale est souvent propice à la conduite de réflexions par les autorités, alors que nous sommes occupés à nous refaire une santé. Ces réflexions conduisent à des décisions que nous apprenons à la rentrée, décisions qui ne sont pas toujours de nature à satisfaire le citoyen.

Suite à notre demande, nous avons été reçus le 17 juin 2010 par Jean-Vincent PLACÉ, vice président chargé des Transports au nouveau Conseil Régional d'Ile de France, mis en place à la suite des élections régionales de mars 2010.

 

 

Le comité CO.P.R.A. 184 de Carrières sous Poissy organise une randonnée-découverte de deux lieux remarquables de la commune qui seraient impactés par l'A104.

Le COPRA 184 a toujours su utiliser les échéances électorales pour peser sur les prises de position et les décisions des politiques afin que ce projet d'autoroute en zone urbanisée ne voit pas le jour. Le combat dure depuis vingt ans.

 

115 000 euros le mètre, 115 euros le millimètre !

Vous aimeriez bien savoir ce qui peut coûter une somme pareille.

Avant Noël, le maire a fait distribuer dans tout Conflans une lettre dans laquelle il justifiait, dorénavant, son accord pour la réalisation du prolongement de l'A104. Le CO.P.R.A. a souhaité laisser passer les fêtes mais tient à répondre, point par point, à ce courrier lénifiant et démobilisateur.

Monsieur le Maire,

Nous prenons connaissance depuis quelque temps, avec stupéfaction, de vos prises de position répétées pour la réalisation aussi vite que possible, de l'autoroute A104 à travers le tracé vert retenu, en 2006, par Monsieur Dominique PERBEN.

Pages