23 Mars 2017 : le CO.P.R.A. 184 donne une conférence de presse à l'approche des élections

Rubriques: 

Les objectifs de cette conférence de presse :

Bientôt l'élection présidentielle et les élections législatives. Ce jeudi 23 mars 2017, le CO.P.R.A. 184 donnait une conférence de presse au château Éphémère de Carrières-sous-Poissy pour présenter à la presse l'action engagée à l'approche des élections présidentielle et législatives et pour faire  un point des différentes décisions de la Région Ile de France ainsi que de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise.

Quatre organes de presse ont répondu à notre invitation par leur présence. Par ordre alphabétique :

  • La Gazette en Yvelines
  • Le Courrier des Yvelines
  • Le Journal des 2 Rives
  • Le Parisien

Yvelines Première qui n'a pas pu assister à la conférence de presse, en raison d'un imprévu, nous propose une interview dans ses locaux. 



 

Les thèmes que nous avons développés pendant la conférence de presse :

Le texte qui suit est un résumé du communiqué de presse du 23 mars 2017 et du courrier adressé aux candidats à l'élection présidentielle.

Nous vous invitons à prendre plus ample connaissance de ces documents en ouvrant le fichier attaché en fin de publication.

1-Elections présidentielle et législatives :

Le courrier du CO.P.R.A. 184 a été adressé aux cinq principaux candidats à l'élection présidentielle. Un courrier similaire sera adressé aux candidats aux élections législatives des départements du Val d'Oise et  des Yvelines, lorsque nous aurons la liste des candidats pour les circonscriptions intéressées par le projet A104.

Dans ce courrier adressé à chacun des cinq principaux candidats :

  • Nous présentons un résumé du projet A104.
  • Nous exprimons ce que le CO.P.R.A. 184, les adhérents et les sympathisants attendent du futur Président de la République.
  • Nous demandons à chaque candidat quelles sont ses propositions sur ce dossier
  • Nous avisons chaque candidat que nous publierons sa réponse sur le site internet et sur les comptes Facebook et Twitter du CO.P.R.A. 184.

(En précisant qu' une éventuelle absence de réponse avant le 1er tour de l'élection présidentielle serait également mentionnée).

2-Plan régional « Anti-Bouchon et pour changer la route » voté par le Conseil régional :

Les projets du futur RRIR - « Réseau Routier d’Intérêt Régional » - faisant l’objet, dans les Yvelines, d’un financement par la Région IDF :

  • Liaison RD 30 – RD 190 (Financement des études à raison de 50 %, soit 2,5 M€).
  • Déviation de la RD 154 à Verneuil et Vernouillet. (Financement à raison de 30 %, soit 6 M€). 
  • Liaison A 13 – RD 28 (Liaison entre l’autoroute A13 et la RD 28 à partir d’Epône, avec un nouveau franchissement de la Seine). (Financement à raison de 50 %, soit 1 M€). 

Les autres projets du RRIR :

  • Le projet A 104, Prolongement entre Cergy-Pontoise et Poissy-Orgeval, à travers le Val d’Oise et les Yvelines (95 et 78). Ce projet apparaît en tant que « Principe de liaison » entre Méry-sur-Oise et Orgeval (Flèche dessinée sur la carte pages 18 et 19).
  • Le Franchissement de la Seine à Épône (78). 

La réaction du CO.P.R.A. 184 vis-à-vis de ce plan "Anti-Bouchon et pour changer la route" :

La région soutient financièrement les études de la liaison "RD30-RD190" (Pont d'Achères), alors que jusqu'à présent, seul, le Conseil départemental finançait ce projet. Cette situation est très préoccupante et sera désastreuse pour les populations concernées car cette liaison non enterrée constituerait une nuisance intolérable sur le plan de la santé.

Le vote de ce « plan anti-bouchon » est une régression car il correspond à une densification, à outrance, du réseau routier et autoroutier, à travers le tissu urbain, alors que se sont déroulés le « Grenelle de l’Environnement » et la « COP 21 » et que les « alertes pollution » se succèdent, régulièrement.

 

 

Sites internet à consulter :

 

Le plan "Anti-Bouchon et pour changer la route" sur le site de la Région Ile de France - Suivre le lien pour y accéder.

Tous les détails du plan "Anti-Bouchon et pour changer la route" - Suivre le lien pour y accéder.

 

3-Plan local d’urbanisme intercommunal « PLUi » de la Communauté urbaine GPS&O (Grand Paris Seine & Oise).

  • Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) qui constitue la première étape d’élaboration du PLUi de cette grande Communauté Urbaine qui regroupe 73 communes soit plus de 400 000 habitants, sera voté en mars 2017. 
  • Tous les projets évoqués précédemment (Projet A104, liaison RD30-RD190, déviation de la RD154 et liaison A13-RD28) sont cités dans ce projet d’aménagement PADD comme étant planifiés, ainsi que le projet de Port-Seine-Métropole Ouest (PSMO). 
  • La Communauté urbaine GPS&O évoque PSMO avec une surface de 420 ha. La surface de PSMO étant de 120 ha, les 300 ha supplémentaires correspondent au Port-Seine-Métropole-Est (PSME) qui serait face au "Vieux Conflans".
  • Rappelons que Ports de Paris a toujours affirmé que si l’A104 n’était pas nécessaire pour PSMO, elle le serait pour PSME. Le CO.P.R.A. 184 réaffirme son opposition à PSME, si Ports de Paris venait à engager un débat public sur ce projet, avec le soutien de la Communauté Urbaine GPS&O. 

 

4-Évolution du contexte du projet A104 :

  • Urbanisation galopante des zones qui seraient traversées par le tracé vert A104.
  • Modification des objectifs assignés à l'ouvrage depuis le débat public de 2006, aujourd'hui caduque.
  • Aujourd'hui toutes les études montrent que la pollution aux particules fines et composés organiques volatils est un danger considérable pour la santé des populations qui y sont exposées - 18 000 morts par an.
     

5-Nos prochaines actions :

  • Intensification de l'information des populations en menant des actions sur le terrain.
  • Intensification de l'information numérique  sur le site internet et sur les réseaux sociaux.
  • Demande de rendez-vous aux élus, après les élections législatives.

6-Conclusion :

 Nous sommes à la veille des élections présidentielle et législatives et comme avant chaque élection, nous traversons une période d’accalmie et de non-décision vis-à-vis de tous les projets, par souci d’électoralisme.

Ce ne sera bientôt plus le cas, après les élections, pour un nouveau gouvernement qui voudrait relancer rapidement le projet A104 : un boulevard s’ouvrira alors devant lui !

Nous saurons alors réagir car nous n’avons pas l’intention de laisser notre région se transformer en boulevards autoroutiers avec des zones d’habitats coincées entre les autoroutes.

Dans ce contexte, le CO.P.R.A. 184 qui a eu 25 ans en 2016 et qui a cependant gardé sa détermination intacte à combattre le projet A104 en zones urbanisées (détermination confortée par le sondage IFOP où 71% des sondés s’opposent à ce projet), informe les candidats aux prochaines élections qu’il s’engage à se battre, par tous les moyens nécessaires, avec l’appui de ses adhérents et sympathisants, pour obtenir, de la part des futurs élus,  l’annulation pure et simple de ce projet autoroutier en zones urbanisées qui n’a pas sa place, ici, à travers une douzaine de villes du Val d’Oise et des Yvelines, impactant directement 300 000 habitants.

Tout cela renforce notre légitimité et notre détermination à continuer notre combat contre ce projet A104 en pleines zones urbanisées

Pour vous permettre de faire votre choix en toute connaissance de cause lors des élections à venir, nous vous invitons à consulter régulièrement notre site internet sur lequel nous publierons les réponses des candidats au fur et à mesure que nous les recevrons.

 

Conférence de presse CO.P.R.A. 184 du 23 mars 2017 à Carrières-sous-Poissy
Conférence de presse CO.P.R.A. 184 du 23 mars 2017 à Carrières-sous-Poissy
Conférence de presse CO.P.R.A. 184 du 23 mars 2017 à Carrières-sous-Poissy
Conférence de presse CO.P.R.A. 184 du 23 mars 2017 à Carrières-sous-Poissy
Conférence de presse CO.P.R.A. 184 du 23 mars 2017 à Carrières-sous-Poissy